RGPD dans le recrutement, comment y voir clair ?


RGPD. 4 lettres souvent angoissantes pour les équipes RH. 4 lettres qui ne valent que 9 points au Scrabble.
Si nous avions déjà effleuré le sujet en article, puis plus récemment via une tribune dédiée, nous vous proposons cette fois un webinar complet pour enfin prendre connaissance des meilleures pratiques à mettre en place dans le recrutement.


Webinar diffusé à l'occasion
de la MasterClass RH de YAGGO


Les participants


Matthieu PENET

Fondateur de YAGGO


Flavie CHALMANDRIER

Responsable Juridique chez YAGGO


Une plongée dans l'univers du RGPD, dans le recrutement


  • RGPD et intérêt légitime ? Késako ?
  • RGPD et automatisation : ce que dit la loi
  • RGPD et fidélisation : jusqu'où pouvez vous aller pour vos viviers de candidatS ?


Le webinar




🛑 L'info à ne pas zapper 🛑
Les 6 bases légales du RGPD


L'intérêt légitime ✅

Pour pouvoir délivrer un service, un traitement des données personnelles peut reposer sur un intérêt légitime. C'est une base légale très utilisée dans le monde du recrutement et du marketing, puisqu'elle permet l'envoi d'informations dignes d'intérêt à des clients (et non des prospects), ou des candidats.


Le contrat ✍️

Le contrat, pour réaliser un engagement ...contractuel.

Du moins si le traitement des données personnelles est objectivement nécessaire à la conception et l’exécution de ce dernier. A noter qu'un devis est considéré comme un contrat.


Le consentement 🤝

C'est la base légale du dernier recours, quand les autres ne s'appliquent pas à la situation. Il s'agit d'obtenir de manière claire et absolue l'autorisation des personnes concernées, pour le traitement de leurs données.
Sur internet, souvent, il se manifeste via une case à cocher, ou un formulaire à remplir. Mais physiquement, un échange de cartes de visites est considéré comme un consentement.


L'obligation légale ⚖️

Dans certains cas de figure, il est nécessaire de traiter et d'utiliser des données personnelles pour se soumettre à une loi en vigueur. Pour le RGPD, on parle alors d'obligation légale. Exemple : pour être en conformité, les entreprises doivent fournir de nombreux services à leurs employés. Certains nécessitant une gestion des données personnelles.


La mission d'intérêt public 🗳️

En ce qui concerne l’intérêt public, on le mentionne lorsque le traitement des données est obligatoire pour le bon déroulement ou la bonne exécution d'une mission publique. Pensez par exemple aux services des impôts, qui ont besoin de manipuler de nombreuses données personnelles sensibles pour exercer correctement leur fonction.


La sauvegarde des intérêts vitaux 👨‍⚕️

Cette base légale est assez compliquée à relier à l'univers des Ressources Humaines, mais elle n'en reste pas moins une composante majeur du RGPD. La sauvegarde des intérêts vitaux s'applique lorsque la vie d'une personne est en jeu. Par exemple, les médecins n'ont pas besoin de consentement pour intervenir médicalement sur une personne entre la vie et la mort. Ouf !


D'autres webinars ?


Comment mieux recruter, même avec moins ?

Votre direction exige plus avec un budget restreint ? Pas de panique, nos deux experts RH vous expliquent comment mieux recruter, sans pour autant casser votre tirelire.

Voir

RGPD dans le recrutement, comment y voir clair ?

RGPD. 4 lettres qui ne valent que 9 points au Scrabble. Entre intérêt légitime, automatisation et fidélisation, les meilleures pratiques à mettre en place dans le recrutement.

Voir



Leave a Reply

Your email address will not be published.


Comment


Name

Email

Url